relier les données

La fibre optique FTTLA, une alternative à la FTTH ?

Peut-on considérer la fibre FTTLA comme une alternative à la fibre FTTH ?

fonctionnalité

L'idée

Les technologies de transmission ont évolué pour intégrer les technologies optiques jusque dans les réseaux d’accès, et au plus près de l’abonné. Les réseaux de fibre optique se sont imposés comme le support de transmission par excellence, en raison de leur capacité à se propager sur de longues distances sans régénération du signal, de leur faible latence et de leur très grande bande passante.

Toutefois, derrière cette technologie se cachent des architectures de raccordement fibre optique différentes. Si la plupart des fournisseurs d’accès proposent des offres de raccordement internet à la fibre FTTH, certains vont proposer des offres à la fibre optique FTTLA. Mais quelle est la différence ?

FTTx, une architecture fibre optique jusqu’à l’abonné

FTTx désigne toute architecture de réseau haut débit utilisant la fibre optique pour remplacer tout, ou partie, de la boucle locale cuivre habituelle utilisée pour le dernier kilomètre. Le ‘x’ va indiquer le point de terminaison de la fibre optique : jusqu’à l’immeuble ou la maison (fibre FTTH / H pour Home), le bureau (fibre FTTO  / O pour Office) etc. Ces diverses configurations de déploiement de la fibre optique vont ainsi avoir un impact sur la connexion.  

La fibre optique FTTLA, mi fibre mi câble

La fibre optique FTTLA, acronyme de Fibre To The Last Amplifier, correspond à une terminaison du point de la fibre jusqu’à un Noeud Optique, localisé dans une de ces armoires métalliques dans la rue. Des câbles coaxiaux vont acheminer les données jusqu’à l’abonné en utilisant les lignes déjà existantes utilisées pour la télévision câblée. Ce type de terminaison transporte des signaux à grande vitesse sans perte de bande passante sur de courtes distances.

La fibre optique FTTLA est moins coûteuse à installer en raison du mélange cuivre/fibre optique. Elle est donc souvent utilisée comme un substitut plus économique à la solution de fibre optique FTTH. Les vitesses maximales vont généralement jusqu’à 80 Mbps en téléchargement pour réception ou download et 20 Mbps en téléversement pour émission ou upload.

Historiquement, le réseau FTTLA français appartenait exclusivement à Numericable, aujourd’hui intégré à l’opérateur SFR. 

La fibre optique FTTH, la fibre de bout en bout

La fibre optique FTTH, acronyme de fiber to the home ou fibre à terminaison optique, utilise la fibre optique de bout en bout. Celle-ci est ainsi déployée depuis le nœud de raccordement optique jusqu’au logement de l’abonné via une prise optique. La technologie FTTH constitue donc la solution favorite pour accéder à l’internet très haut débit. Sa qualité de service la place donc parmi les offres internet très haut débit les plus déployées.

Si la fibre optique FTTH est disponible depuis les années 80, son essor n’a été effectif qu’à partir de 2010. La France avait, en effet, fait le choix de l’ADSL à l’orée des années 2000. 

Actuellement, le déploiement de la fibre optique FTTH en France ne cesse d’augmenter. L’hexagone se place ainsi parmi les champions d’Europe en dépit de disparités. Par exemple, Paris et Lyon atteignent 96 et 95% de couverture en fibre FTTH. Marseille et Nantes, quant à eux, atteignent 68 et 73% et Lille à 48%. 

Les câbles à fibres optiques sont conçus pour transporter la lumière. Cette méthode de livraison utilise plus précisément des impulsions lumineuses (voyageant littéralement à la vitesse de la lumière). La vitesse et les performances de ce service ne sont pas affectées par la distance et la demande. Vous obtenez donc une connexion Internet toujours plus rapide et plus fiable à tout moment.

Dois-je choisir la fibre FTTLA ou la fibre FTTH ?

La FTTLA et la FTTH offrent-elles des débits plus élevés que l’ADSL ?

L’ADSL détient toujours la majorité du marché global avec des vitesses suffisantes pour la plupart des foyers. Toutefois, les usages des entreprises sont de plus en plus gourmands en débit et en données. VoIP, le stockage basé sur le cloud ou les systèmes SaaS nécessitent du très haut débit (Thd); très haut débit que la bonne vieille box ADSL ne peut plus fournir. De ce fait, les débits auxquels on peut s’attendre pour chaque type de connexion :

  • ADSL : 1 à 20 Mb/s
  • FTTLA : 80 à 100 Mb/s (bien que la distance de l’armoire puisse avoir un impact énorme)
  • FTTH : jusqu’à 1 Gb/s

Donc au vu des débits, la différence entre les fibres FTTx et l’ADSL est notable. Toutefois, avec une disponibilité à 98% du territoire, l’ADSL reste la connexion la plus facilement accessible. 

FTTLA et FFTH, quelles sont les différences ?

Les offres fibre FTTH et fibre FTTLA se partagent l’essentiel du secteur de l’internet très haut débit. Toutefois, la fibre FTTH, qualifiée de fibre optique de « point à point », s’apparente à une véritable fibre. La FFTLA n’est constituée qu’en partie de fibre. La transmission finale des données chez le client se fait par un câble coaxial. Cette différence va donc impacter le niveau de débit. 

La grosse différence va donc se jouer au niveau des débits (descendants et ascendants). Là où la fibre optique FTTH offre des débits pouvant atteindre 1Gb/s en descendant (téléchargement/download), la fibre optique FTTLA va plafonner à 100 Mb/s.

Toutefois, la fibre FTTLA va offrir plus de souplesse dans sa mise en service. En effet, pas besoin de travaux de raccordement pour en bénéficier.

Différence entre la fibre FTTLA et la fibre FTTH
La différence entre la fibre FTTLA et la fibre FTTH : la première utilise des câbles coaxiaux pour le raccordement final, la seconde de la fibre optique

La FTTLA, une fausse fibre ?

L’opérateur historique, Orange, a placé le déploiement de la fibre FTTH comme une priorité suite au plan Très Haut débit. En raison de cette volonté, l’opérateur a demandé à l’ARCEP de préciser la qualification de Fibre. Précisément : la FTTLA peut-elle être vendue comme une fibre? Le régulateur a tranché. Les offres fibres FTTLA devront donc préciser « offres internet à terminaison coaxiale ». Cette nuance ne place pas la fibre FTTLA comme une fausse fibre…mais pas comme une véritable fibre non plus !  

La fibre FTTLA est vouée à disparaître    

Le déploiement de la fibre FTTH ne cesse de progresser. Celle-ci tend à devenir la référence du marché du Très Haut Débit. La fibre FTTLA a ainsi joué le rôle de fibre de transition en raison de sa facilité de déploiement à partir des câbles coaxiaux déjà existants. Toutefois, elle ne pourra répondre aux besoins et aux usages modernes. Ne serait-ce qu’en raison de ses débits trop faibles pour supporter les applications liées au cloud ou aux objets connectés. Alors même si la différence entre la fibre FTTH et la fibre FTTLA est moins prononcée qu’entre haut débit et très haut débit, sa diffusion va décliner au profit de la fibre optique FTTH dont l’accès ne cesse de progresser.