relier les hommes

Fin du RTC : mordez à la ligne IP

grand angle

L'idée

La fin du RTC approche. Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Pourquoi l’opérateur historique décide d’arrêter le réseau RTC ?

La raison de l’arrêt du RTC est très simple : le réseau cuivre ne cesse de se dégrader depuis son déploiement dans les années 80. Or l’équipement nécessaire au bon fonctionnement du RTC est de moins en moins disponible tandi que le réseau subit de plus en plus de pannes en France. 

Comment va se dérouler la fin du RTC ?

La fin de la commercialisation des lignes RTC et des abonnements dédiés

La fin du réseau RTC est amorcée depuis 2018, aussi bien pour les entreprises que le grand public. La première étape de la fin du réseau cuivre a été l’arrêt des nouvelles commandes de lignes RTC. L’opérateur historique, Orange, a entamé ainsi la transition en arrêtant la commercialisation de nouvelles lignes analogiques sur le territoire métropolitain (2020 pour les territoires d’Outre-Mer). Si ces lignes vont continuer de fonctionner jusqu’en 2023, elles seront par la suite systématiquement retirées par l’opérateur historique, Orange, qui cesse de commercialiser de nouveaux abonnement au réseau RTC.

Fin des offres de lignes téléphoniques T0

Suite à cette première annonce, l’opérateur historique Orange a ensuite évoqué le cas des lignes T0. L’arrêt de la commercialisation de ces nouvelles lignes RNIS T0 sur tout le territoire métropolitain est intervenu au cours de l’année 2019 (2021 pour les territoires d’Outre-Mer). Principalement utilisées par les entreprises, ces lignes, souvent raccordées à un standard téléphonique physique (PABX), ne peuvent plus être créées. Tout comme pour les lignes analogiques, les lignes existantes continueront de fonctionner au moins jusqu’en 2023.

Fermeture technique du réseau RTC par plaques géographiques

Enfin, la fermeture effective du RTC interviendra à partir de 2023. Cette date marque l’interruption technique du RTC dans le premier lot de “plaques régionales” qui correspondent à des zones géographiques. Les 7 premières plaques concernées par la transition du RTC à la technologie voix sur ip sont les suivantes : Charente Maritime, Haute Garonne, Haute Loire, Morbihan, Nord, Seine-et-Marne et Vendée. Au total, plus de 1 200 communes devront anticiper la migration de leur réseau téléphonique vers une solution de communication IP d’ici cette date.

Quel est le calendrier de l’arrêt du RTC ?

  • Le 15 novembre 2018, Orange a stoppé la commercialisation des nouvelles lignes analogiques sur l’ensemble du territoire métropolitain. S’il n’est plus possible d’en commander, les lignes existantes continuent cependant à fonctionner.
  • Le 15 novembre 2019, Orange a arrêté la commercialisation de nouvelles lignes numériques « RNIS T0 ». Celles-ci sont principalement utilisées par les entreprises. En revanche, les lignes existantes continuent à fonctionner.
  • Le 15 novembre 2020, Orange a arrêté la commercialisation de nouvelles lignes analogiques sur l’ensemble des départements d’outremer, ainsi qu’à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.
  • Le 15 novembre 2021, Orange arrêtera la commercialisation de nouvelles lignes numériques de base (ou « RNIS T0 ») sur l’ensemble des départements d’outremer ainsi qu’à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.
  • Enfin, Orange procédera à la fermeture technique effective de la technologie RTC à partir de fin 2023 et par plaques géographiques. Un délai de 5 ans, défini par l’ARCEP, est requis pour permettre aux opérateurs et aux utilisateurs de s’adapter.

Qu’appelle-t-on plaques régionales ?

L’arrêt du réseau cuivre va suivre une chronologie progressive et basée sur une segmentation géographique selon  un regroupement de communes et/ou d’arrondissements appartenant à un seul département.  Les communes ou les arrondissements d’une même plaque sont adjacents. 

Quand le service téléphonique RTC va-t-il s’arrêter dans ma ville ?

L’opérateur Orange doit informer 5 ans en avances les particuliers et entreprises concernés par l’arrêt des lignes téléphoniques RTC. De plus, l’opérateur s’engage à ce que les abonnés conservent leurs numéros de téléphone.

Vous pouvez enfin retrouver la liste des “plaques” régionales concernées par l’arrêt du RTC sur internet. Donc si vous vous situez dans l’une de ces plaques, vous disposez d’un délai de 5 ans pour prendre les mesures nécessaires.

Quelle sera la conséquence sur la téléphonie fixe de mon entreprise ?

Les lignes téléphoniques basées sur l’analogique sont donc vouées à s’éteindre (fini la prise en T). L’anticipation demeure la clé pour faire face à cette situation ! Si les consommateurs, n’auront qu’à connecter leur téléphonie à une box, pour les entreprises la situation requiert plus de vision : prendre un adaptateur et une bonne connexion internet pour passer à la VOIP ou choisir une offre de téléphonie sur IP et revoir les usages pour les adapter aux exigences actuelles.

En quoi une solution de communication sur IP va différer d’une solution téléphonique RTC ?

La différence essentielle entre le RTC et la VOIP réside dans la transmission des signaux vocaux. Contrairement au système RTC qui transporte les signaux vocaux sur des fils de cuivre, la technologie VoIP transmet le trafic vocal sur Internet sous forme de paquets de données. 

L’IP sera-t-il aussi performant que le RTC ?

Oui la qualité sera équivalente. En revanche, puisque l’IP va se baser sur le réseau internet pour transmettre les données, il convient de prendre des dispositions nécessaires. Tout d’abord, passer à la fibre optique si votre entreprise est éligible. Ensuite, sécuriser vos connexions avec un firewall.

Que se passe-t-il pour les équipements dépendants du RTC (téléalarme, ascenseurs, etc.) ?

Beaucoup de systèmes d’assistances fonctionnent à partir du RTC. Les ascenseurs, par exemple, embarquent ces systèmes de communications très prochainement obsolètes. D’ailleurs, depuis 2018, plus aucune cabine reposant sur cette technologie n’est mise en service. A la place, la plupart des constructeurs se tournent vers la technologie GSM. 

La fin du RTC signifie-t-elle la fin du réseau cuivre ?

Non. Si le réseau cuivre prend en charge les services et équipements RTC, il supporte également l’ADSL. Or le déploiement de la fibre va s’étaler dans les prochaines décennies. Pour cette raison, le réseau cuivre devrait, lui, être remplacé par la fibre optique d’ici à 2030.

Calendrier de la fin du RTC

Napsis accompagne, depuis plus de 20 ans, près de 4500 entreprises et collectivités partout en France pour optimiser et faire évoluer leurs services télécoms.