La mémoire RAM : de l’ordinateur aux serveurs

La RAM (mémoire à accès aléatoire) est un périphérique matériel permettant de stocker et de récupérer des données sur un ordinateur. La RAM est une mémoire volatile et nécessite de l’énergie pour garder les données accessibles. Si l’ordinateur est éteint, toutes les informations contenues dans la RAM sont perdues.

Qu’est-ce que la RAM ?

La RAM, acronyme de Random Access Memory, se présente sous la forme de barrette (format DIMM, SO-DIMM etc.) qui se branche sur la carte mère de l’ordinateur. Il s’agit d’un périphérique de stockage temporaire utilisé pour conserver des informations pendant une courte durée. Le qualificatif de « random », aléatoire, signifie que les informations sont accessibles dans n’importe quel ordre.

La RAM est une forme de stockage de données informatiques. Non pas un stockage comme sur un disque dur type SSD ou HDD. Il s’agit plutôt d’une zone temporaire, une mémoire à court Terme, que votre serveur utilisera pour effectuer des opérations informatiques. Sauf qu’à la différence d’un périphérique de stockage classique, la RAM propose un traitement 10 fois plus rapide. La mémoire vive va ainsi se positionner en aval du disque dur (HDD/SSD). Cette position lui permettra de fournir au processeur les données nécessaires aux programmes en cours d’exécution. Toutefois, la RAM constitue une mémoire temporaire. En effet, les informations gardées en mémoires seront effacées une fois l’ordinateur éteint; contrairement au disque dur qui gardera en mémoire les données. Cela explique, par exemple, l’importance de redémarrer son ordinateur au delà d’un certain nombre d’utilisations, afin de purger la mémoire.

Comment la RAM aide le CPU ?

La capacité de la RAM à traiter rapidement les données va aider le processeur dans son activité. En effet, chaque application nécessite une quantité minimale de mémoire temporaire pour fonctionner efficacement, certaines en requérant plus que d’autres. La RAM va ainsi fournir la quantité de mémoire requise pour exécuter chaque application et stocker les données issues des tâches effectuées.

Toutefois la quantité de mémoire temporaire disponible se réduira proportionnellement aux applications ouvertes, ce qui va avoir des conséquences au niveau du processeur.

En effet, l’exécution de plusieurs applications va charger la mémoire temporaire et réduire le flux de données vers le processeur. Et si le CPU ne récupère pas les données nécessaires, le système se bloque.

La mémoire RAM et les applications de l'ordinateur
Les barrettes de RAM, la mémoire de votre ordinateur

Comment la mémoire RAM va améliorer les performances de votre serveur ?

Votre serveur d’hébergement cloud extraira ainsi plus rapidement les informations contenues dans la RAM que dans le disque dur. Pour cette raison, la quantité de RAM dont dispose votre machine va s’avérer critique.

Pour imager le processus, imaginez une opération mathématique complexe. De multiples opérations intermédiaires seront nécessaires avant d’obtenir le résultat final. La RAM se chargera de stocker ces opérations intermédiaires, qui seront effacées, une fois l’opération terminée. Le disque SSD stockera, lui, le résultat final.

Il y a des mises en garde, bien sûr. Le seul fait d’ajouter plus de RAM n’augmente pas la vitesse du serveur. Le nombre de processeurs ou les réseaux lents sont également des facteurs à prendre en compte.

De combien de RAM mon serveur a-t-il besoin ?

Le bon dimensionnement de vos besoins en RAM constitue un exercice d’équilibriste. En raison de la nature semi-persistante de la mémoire, il est plus difficile de dimensionner correctement la RAM, que les processeurs, sur les instances de serveur cloud.

Pour cela, il est nécessaire de bien prendre en compte :

  • La mémoire active utilisée par le système d’exploitation et les applications.
  • La mémoire réservée par l’OS pour l’Hyperviseur.

Les besoins des serveurs cloud vont ainsi se situer entre 4 Go et 64 Go par exemple. Cela convient généralement aux serveurs Web, aux serveurs de jeux, aux serveurs d’applications, aux bases de données de taille moyenne et aux micro-services conteneurisés.

Cela inclut également les environnements de production et de développement de test. Lors du provisionnement de la mémoire, mieux vaut pécher par excès de prudence.

La RAM DDR

La mémoire à double débit de données est un type avancé de RAM. Celle-ci est utilisée dans la plupart des PC et des appareils technologiques en raison de ses performances plus élevées. La DDR permet à un appareil de calculer deux processus simultanément par cycle CPU. Et en plus d’offrir un traitement des données d’une puce mémoire deux fois plus important, la DDR consomme également moins d’énergie. Cette caractéristique la rend idéale pour une utilisation dans les ordinateurs portables et les appareils plus petits.

En utilisant la mémoire DDR, les serveurs cloud offrent de meilleures performances à leurs utilisateurs.