Tier : Quelles différences entre les niveaux des datacenters ?

Le système de certification Tier, mis en place par l’institut Uptime, évalue le degré de sécurité offert par un datacenter. Le niveau Tier 1 renvoie à l’infrastructure informatique la plus simple. Le niveau Tier 4 offre l’infrastructure la plus complète et redondante. Chaque niveau comprend les composants requis de tous les niveaux inférieurs. A noter, un 5ème niveau est apparu ces dernières années afin de répondre aux enjeux environnementaux.

Qu’est-ce que la classification Tier ?

Uptime Institute a créé les niveaux de classification des datacenters il y a plus de 25 ans. La croissance de demande pour le stockage flash et la sauvegarde de données rend justement cette classification très importante. Ce système met en place des critères afin de certifier les capacités de maintenance, d’alimentation et de refroidissement. Les niveaux Tier définissent donc des critères, mais pas des options technologiques ou des choix de conception. Ainsi, chaque datacenter peut décider de la meilleure façon de les atteindre.

Tier 1

Un datacenter de Tier 1 ne propose aucune redondance et se compose d’un unique circuit de refroidissement et d’alimentation. En conséquence, les équipements requièrent un temps d’arrêt de 28 à 29 heures chaque année. Sa disponibilité se limite ainsi à 99,67 %.

Les datacenters de niveau Tier 1 répondront aux besoins d’hébergement les plus basiques.

Tier 2

Un datacenter de Tier 2 dispose également d’un circuit électrique et d’un circuit de distribution de refroidissement uniques. Toutefois, des composants redondants, comme un générateur de secours ou un équipement de refroidissement, sont inclus. Le nombre total d’heures d’indisponibilité par an ne dépasse donc pas 22,7 heures. Cela correspond à une disponibilité de 99,741%.

Les datacenters de niveau Tier 2 se démarquent sur les coûts d’exploitation et l’amélioration des performances comparé au niveau 1. En effet, ils bénéficient d’un matériel et de logiciels redondants qui améliorent considérablement leurs vitesses de traitement, sans augmenter trop fortement les coûts d’exploitation.

Tier 3

Un datacenter de Tier 3 propose une disponibilité d’environ 99,982%. Cela signifie qu’il ne tombera pas en panne plus de 1,6 heures par an. Un niveau de redondance élevé et de multiples circuits pour l’alimentation et le refroidissement augmentent considérablement la fiabilité de l’hébergement.

L’entretien et les réparations peuvent être effectués sans arrêt du système. De plus, certaines mesures sont prises pour protéger l’ensemble du datacenter d’une panne de courant.

En raison de leur fiabilité et de leur sécurité largement supérieures, les datacenter de niveau trois sont souvent le choix des services chargés de l’application de la loi, des pompiers, des établissements de santé et de toute entreprise nécessitant une continuité de service.

Tier 4

Un datacenter de Tier 4 propose un très haut niveau de disponibilité, de l’ordre de 99,995%, ce qui signifie que le datacenter ne subira que 0,5 heure d’interruption de service. Un datacenter de niveau Tier 4 offre également une protection de 96 heures contre les pannes de courant, et de multiples redondances (électricité, climatisation et réseau) pour maintenir des performances constantes malgré une panne d’équipement importante.

Les entreprises et organismes publics disposent d’une garantie quasi absolue quant à la sécurité de l’hébergement de leurs données et de leur disponibilité.

Tier 5

Un datacenter de Tier 5, qui n’intègre pas le classement d’Uptime, constitue une tendance relativement récente. Celui-ci répond à toutes les exigences du niveau Tier 4, ainsi qu’à d’autres critères environnementaux. Ceux-ci incluent des détecteurs de polluants atmosphériques, des racks de serveurs sécurisables et des moniteurs de système énergétique. Un datacenter de niveau Tier 5 est généralement préféré pour les projets d’énergie locale et renouvelable.

Les datacenter de niveau 5 offrent un ensemble unique d’avantages par rapport aux niveaux inférieurs, créant une niche unique sur le marché. Alors que les niveaux inférieurs se distinguent les uns des autres par leur fiabilité et leurs performances de plus en plus incontestables, les datacenter de niveau 5 proposent de multiples atouts, en plus de leurs performances et de leur fiabilité exceptionnelles.

Ce niveau de datacenters s’adresse principalement aux entreprises, institutions ou organisations soucieuses de la perception du public concernant leur politique environnementale.

Infographie sur les différents niveaux tier d'un datacenter
Les niveaux Tier pour les datacenters