relier les données

FAQ : la fibre optique pour les entreprises en 6 questions

L'idée

Toutes les questions que vous vous posez sur la fibre

Quelles différences entre opérateurs d’immeuble et opérateurs commerciaux ?

L’opérateur d’immeuble, aussi nommé opérateur d’infrastructure, se charge d’installer les lignes à très haut débit en fibre optique dans l’immeuble comme son nom l’indique. Ce déploiement est encadré par une convention signée avec le propriétaire, ou le syndicat de l’immeuble, qui stipule un certain nombre de conditions (gestion, entretien etc.).
A partir de là, l’opérateur d’immeuble va donner accès à son réseau aux opérateurs commerciaux. Ces derniers vont commercialiser les abonnements si leur réseau fibre est raccordé au point de mutualisation installé par l’opérateur d’immeuble.


Pourquoi votre voisin a-t-il la fibre optique mais pas vous ?

Si vos locaux se trouvent dans un immeuble vérifier auprès de votre syndic, ou propriétaire, si un opérateur d’immeuble a été choisi pour le raccordement de ce dernier à la fibre optique déployée dans votre commune. En effet, l’opérateur télécom doit obtenir leur permission pour déployer la fibre. Donc si l’entreprise voisine est éligible, et non la vôtre, la cause provient surement d’un refus de votre syndic, ou propriétaire.


Comment convaincre les propriétaires ou le syndic de raccorder les locaux à la fibre optique ?

Il faut savoir que le raccordement à la fibre a un coût, et ce coût est pris en charge par l’opérateur. En revanche, deux refus consécutifs annulent la gratuité et l’opérateur déploiera la fibre aux frais du syndic ou du propriétaire si une demande de raccordement lui est adressée.


Si je prends la fibre optique est-ce que j’aurai des délais de remise en service de ma ligne ?

La différence va se jouer entre la fibre dédiée, FTTO, et la fibre mutualisée, FTTH. Si vous optez pour la fibre FTTO, l’opérateur s’engagera sur un délai de rétablissement, une GTR. En revanche, l’opérateur ne peut s’engager sur un délai de rétablissement pour la fibre FTTH.


Quelle est la différence entre la fibre dédiée et la fibre mutualisée ?

Quand on parle de FTTX (Fiber To The X), on parle d’une architecture réseau constituée de fibre optique. Auparavant, la fibre optique était utilisée principalement dans le coeur de réseau des opérateurs. La technologie FTTx vise à rapprocher la fibre au plus près de l’utilisateur afin de limiter le plus possible l’usage du cuivre pour le transport des données. Le niveau de raccordement jusqu’à l’utilisateur final va donc distinguer la FTTO de la FTTH. La fibre FTTH, acronyme de Fibrer To The Home, part du noeud de raccordement optique (NRO) pour aller jusqu’à un Point de Mutualisation de Zone (PMZ), avant d’être mutulalisée entre des logements de particuliers, ou des locaux d’entreprises. La fibre FTTO, acronyme de Fiber To The Office, raccorde directement les bâtiments de l’entreprise au point de raccordement NRO.


fibre pro : quelle différences entre la FTTH et la FTTO ?

Pourquoi une si grande différence de délai de mise en service de la fibre entre pro et particulier ?

Il n’y aucune différence de délais entre particuliers et professionnels. L’unique différence réside dans la démarche : les particuliers tendent à attendre une annonce leur indiquant leur éligibilité. Les entreprises, de leur côté, vont plutôt contacter directement les opérateurs du fait de leurs besoins opérationnels.


Napsis accompagne, depuis plus de 20 ans, près de 4500 entreprises et collectivités partout en France pour optimiser et faire évoluer leurs services télécoms.