relier les données

Les réseaux IP : la bonne adresse pour la téléphonie

Grâce à la commutation de paquets, les réseaux IP offrent de très grandes possibilités en termes de téléphonie

grand angle

L'idée

Les réseaux IP furent créés pendant les années 60, ceux-ci offrent des possibilités en termes de convergence. La téléphonie des entreprises ne pouvait passer à côté.

Qu’est-ce qu’un réseau IP ?

Le protocole internet

Un réseau IP est un réseau de communication. Celui-ci utilise le protocole Internet (IP) pour envoyer et recevoir des messages entre un ou plusieurs ordinateurs. Le réseau IP est implémenté dans les réseaux Internet, les réseaux locaux (LAN) et les réseaux d’entreprise. Tous les hôtes ou nœuds du réseau doivent utiliser le protocole TCP / IP pour fonctionner. TCP / IP, un protocole à 4 couches, permet à une machine de parler à une autre machine via Internet. Son rôle consiste à compiler des paquets de données et à les envoyer au bon destinataire.

Envoyer le paquet (de données)

Un paquet, parfois plus formellement appelé paquet réseau, est une unité de données transmise d’un endroit à un autre. Le paquet est la plus petite unité d’information transmise sur Internet; Tout comme l’atome est la plus petite unité d’une cellule.

Le protocole TCP prend en charge une grande quantités de données. Il les compile en paquets et les transmet à une autre machine.  

La couche inférieure IP s’assure de l’envoi, et de la bonne réception, des paquets d’informations. Si vous pensez à IP en termes de carte, la couche IP sert de GPS aux paquets pour trouver la bonne destination. Si le modèle de couches vous semble nébuleux n’hésitez pas à voir le modèle OSI et le fonctionnement des réseaux.

Quand le réseau IP fut-il créé ?

Le département de la Défense américain mena une série de recherche dans les années 1960 afin de permettre l’émergence de réseaux décentralisés. Ainsi, un unique missile nucléaire Soviétique ne pouvait paralyser la transmission de l’information. Des passerelles nommées les routeurs permirent d’interconnecter des réseaux différents. De cette façon, un paquet pouvait emprunter plusieurs chemins différents pour atteindre sa destination. Ainsi, l’ensemble du réseau ne dépend pas d’un point unique. Aujourd’hui, c’est fort heureusement pour des motifs bien plus agréables qu’on utilise IP. En effet, le réseau des réseaux, Internet, repose sur lui. Historiquement, on appelle également sous-réseau chacun des réseaux connectés à Internet. Le masque de sous-réseau permet de distinguer la partie de l’adresse commune à tous les appareils du sous-réseau et celle qui varie d’un appareil à l’autre).

Comment fonctionne l’adressage et le routage sur un réseau IP ?

Le routage IP va permettre d’interconnecter de multiples réseaux entre eux. Pour simplifier, l’information émise va se diviser en paquets. Chaque paquet va recevoir une destination IP et un numéro d’identification, précisant leur destination. Les routeurs, au moyen de tables de routage, vont définir pour chaque le cheminement optimal selon l’adresse définie.  Pour autant, les paquets qui composent cette information n’emprunteront pas nécessairement la même trajectoire. Comme deux personnes se rendant à une adresse, partant du même point, peuvent prendre des routes différentes selon les circonstances.

Initialement, le routage répondait à des enjeux géopolitiques. Mais il s’est avéré que son fonctionnement offrait de multiples avantages techniques; à commencer par une optimisation du fonctionnement des réseaux. 

réseau IP en téléphonie
Réseau de téléphonie IP

Qu’apportent les réseaux IP à la téléphonie d’entreprise ? 

La téléphonie analogique s’appuie sur le réseau RTC pour fonctionner. Or le RTC s’appuie sur la commutation de circuit. Lors d’un appel, les commutateurs établissent une connexion directe et physique entre deux interlocuteurs. Pour simplifier au maximum, c’est comme si vous louiez auprès de votre opérateur une ligne physique pour joindre votre interlocuteur. Et cette connexion dure le temps d’un appel.  

Le réseau IP se base, lui, sur la commutation de paquets. Il va décomposer la voix en paquets, pour l’acheminer de façon optimale sur le réseau internet. Donc votre appel ne mobilisera plus une ligne fixe vous étant dédié. Il pourra, au contraire, utiliser les ressources juste nécessaires pour fonctionner. Ainsi, avec le réseau RTC, un silence ponctuant la conversation va tout de même utiliser la ligne. Ce n’est pas le cas avec le réseau IP qui mobilise les bonnes ressources au bon moment.  C’est ainsi que fonctionne la téléphonie VOIP. En effet, si votre réseau informatique et votre téléphonie se basent sur un même type de réseau, voix et données convergent et les possibilités augmentent considérablement. 

Quels sont les avantages d’un réseau ip où convergent téléphonie et informatique ?

Tout d’abord, un réseau IP convergé va entraîner une réduction du nombre de nœuds dans le réseau. Cette architecture entraîne diminution des coûts d’installation et de maintenance. 

Ensuite, un système de classes de service permet d’établir, sur un réseau ip, une différenciation de routage. Ceci conduit tout d’abord à une meilleure utilisation des ressources. Ensuite, ces classes de service permettent une redondance de capacité pour prendre en charge une augmentation du nombre d’utilisateurs. Les applications métier ont différents niveaux de tolérance pour les délais de transit, les paquets perdus et les taux d’erreur. L’architecture IP est capable de les gérer afin que la qualité de service reflète les exigences des différentes applications.

Enfin,  un réseau IP convergé constitue une plate-forme unique. En effet, l’IP est une norme ouverte indépendante du fournisseur. Ce facteur va contribuer à favoriser l’interopérabilité et à améliorer l’efficacité du réseau en termes de temps et de coût.

La convergence des technologies de communication via le protocole IP signifie que vous pouvez relier des sous-systèmes et des réseaux comprenant des LAN Ethernet partagés et des liaisons WAN dédiées. Intégrer la téléphonie dans un réseau IP constitue une étape importante dans la convergence. Un réseau IP convergé constitue un excellent support pour les applications multimédias. Vous pouvez unifier téléphonie pro, messagerie, vidéo conférence etc au sein d’une même interface. Communications unifiées constitue le nom de cet environnement. Par exemple, vous pourrez utiliser une solution softphone pour téléphoner; mais aussi pour effectuer une visioconférence ou encore indiquer votre statut à vos collaborateurs (en ligne, disponible etc.)

Converge sur un réseau IP
Réseau IP

Quels sont les freins à une convergence totale des réseaux ip ?

En faisant converger les solutions, le volume de données empruntant le réseau IP croît de manière exponentielle. La voix empruntant la même route que celles-ci, la qualité de service peut être altérée. Pour cette raison, le bon fonctionnement de votre réseau va reposer sur la qualité de votre lien d’accès internet. La fibre va sans nul doutes participer à l’essor des réseaux IP convergés au sein des entreprises.

Ensuite, la sécurité de votre réseau devient fondamentale. En effet, une attaque pourrait à la fois paralyser votre applicatif mais aussi corrompre la confidentialité de vos données. Heureusement, l’intégration d’un VPN et d’un firewall en coeur de réseau permettent de vous prémunir de ce danger.

Enfin, la conduite du changement est une composante essentielle. En effet, ce nouvel environnement nécessite un accompagnement des utilisateurs de bout en bout.

Napsis accompagne, depuis plus de 20 ans, près de 4500 entreprises et collectivités partout en France pour optimiser et faire évoluer leurs services télécoms.