◆ téléphonie ip

La norme H.323

H.323 regroupe un ensemble de protocoles de communication

Qu’est-ce que la norme H.323 ?

La norme H.323 émane de l’Union internationale des télécommunications (UIT). Ce dernier rassemble des experts du monde entier afin d’élaborer des normes à dimension international appelées Recommandations UIT-T.

La norme H.323, reconnue officiellement en octobre 1996, fait partie de H.32x, une famille de recommandations ITU-T. L’objectif de cette famille est de fournir des services de communication multimédia sur divers types de réseaux.

A ce titre, le protocole H.323 est dérivé du protocole H.320 utilisé sur RNIS. Celui-ci fait partie des différents protocoles utilisés par la VoIP. Il regroupe un ensemble de protocoles de communication multimédia opérant sur les réseaux à commutation de paquets comme les réseaux ip. Situé sur la couche transport du modèle OSI, son objectif consiste à assurer le transfert d’informations voix et vidéo en temps réel (signalisation, contrôle, transport et encodage). A ce titre, H.323 fait partie des principaux protocoles utilisés par la téléphonie par VOIP.

Ces multiples protocoles de communication se regroupent de la sorte :

  • Les protocoles RTCP et RTP pour le transfert des données
  • Certains codecs audio (G.711,G723.1, G.728,…) et vidéo (H.261 et H.263) pour l’encodage des données
  • Les protocoles RAS et Q.931 pour la signalisation

Comment fonctionne la norme H.323 ?

L’architecture H.323 va s’articuler autour de quatre types de composants fournissant des services de communication multimédia point à multipoint et point à point. Ces composants sont les suivants :

  • Le terminal : comme son nom l’indique, il est utilisé comme point de terminaison au sein d’un réseau IP. Un terminal peut assurer la signalisation et le contrôle, la communication bidirectionnelle en temps réel et les codecs
  • Passerelle Gateway : la gateway assure la connexion entre deux réseaux distincts (le réseau IP et le réseau téléphonique analogique par exemple). Cette connectivité réseau distincte est établie en traduisant les protocoles destinés à l’établissement et à la libération des appels, en transformant les formats multimédias entre les différents réseaux. La gateway va également assurer la numérisation, la compression et la mise en paquets IP de la voix, la détection des silences, l’annulation d’écho etc..
  • Gatekeeper : sa fonction principale est de contrôler les terminaux dans sa Zone (une zone se compose de terminaux H.323) afin d’assurer une gestion optimale des appels via notamment la situation de la bande passante
  • Unité de contrôle multipoint (MCU) : ce serveur assure la gestion et le contrôle des appels multi-points
Architecture H.323

Quelles sont les différences entre H.323 et SIP ?

H.323 et SIP sont tous deux des protocoles de communication multimédia utilisant le protocole RTP.

Cependant, H.323 n’est pas un protocole individuel comme SIP. Il s’agit plutôt d’une suite de protocoles. H.323 pose le cadre au sein duquel les éléments d’un réseau de communication interagissent. H. 323 va ainsi fournir des normes pour les équipements, les ordinateurs et les services de communication multimédia sur les réseaux par paquets. Et il va également spécifier les protocoles de transmission des données en temps réel. Cela le rend particulièrement lourd et de moins en moins attractif face à l’agilité et la simplicité de SIP.

En effet, SIP est un protocole simple, qui spécifie uniquement ce qui est nécessaire en tant que protocole de signalisation. Par exemple, SIP peut fonctionner avec RTP, mais n’impose pas son utilisation. SIP est principalement responsable de la création, de la modification et de la fin des sessions de conférence entre deux ou plusieurs participants. En raison de son agilité, SIP constitue une alternative populaire à H.323. Pour cette raison, la plupart des standards VOIP intègrent le protocole SIP dorénavant.